Carnaval 2019 en Martinique

Le carnaval est une des traditions les plus importantes en Martinique. Coloré, chaleureux et festif, cet évènement incontournable est chaque année très attendu par les martiniquais. Pour s’assurer de la réussite, les préparatifs commencent tôt: ils débutent le dimanche de l’épiphanie avec l’élection des reines, pour se terminer la veille du dimanche gras. La particularité de ce carnaval est qu’il s’étend sur quatre jours, du dimanche gras au mercredi des cendres. Toute l’activité ou presque est suspendue pendant ces quatre jours de carnaval qui sont d’ailleurs fériés.

Dimanche gras

Carnival in Martinique

Costumes multicolores et présentation du roi "Vaval"

Tout le monde est libre d’exprimer sa créativité, justement ce qui fait la richesse du carnaval de Martinique, c’est le moment de réveiller l’artiste qui sommeille en chacun de nous et de laisser libre court à notre imagination.

Lundi gras

Carnival in Martinique

Mariages burlesques

On inverse les rôles au sein du couple, l’homme prend la place de la femme et inversement, c’est le mariage burlesque. Madame enfile généralement son smoking et Monsieur sa robe blanche.

Mardi gras

Carnival in Martinique

Diables rouges

Milieu des festivités, plus qu’un jour avant la fin, c’est généralement le jour préféré des carnavaliers. Le seul jour où tout le monde se réveille avant que l’alarme ne retentisse ! Bienvenue dans le Vidé en pyjama ! Autour de 5 heures du matin, les premiers groupes à pied s’agitent dans les rues en entonnant des classiques du carnaval martiniquais, et en jouant des rythmes entraînants à l’aide de tambours, ti bwa, cuivres, percussions conçues à base d’éléments de récupération (boîtes de conserve en métal, tubes, barils en plastique, etc.). Rejoins au fur et à mesure par des particuliers, plus on est de fous, plus on rit. Venez comme vous êtes, tout le monde est convié.

Dans l’après-midi, le célèbre vidé en rouge et noir bat son plein, les diables rouges sont maîtres de cérémonie.

Mercredi des cendres

Carnival in Martinique

Jour des reines, costumes noir et blanc, incinération du roi "Vaval"

L’apogée du carnaval est la dernière célébration, celle du roi carnaval, figure géante, très colorée et plus connue sous le nom du roi « Vaval » et de son alter ego « Bwa-Bwa », qui dominent les chars et les cortèges de danseurs durant les possessions. Dans les media locaux, beaucoup d’articles d’humour relatent la mort du roi « Vaval ». Les festivités continuent même si le bûcher du roi est construit. Ce n’est qu’à la tombée de la nuit que le roi est brûlé afin que le feu éclaire le ciel. Durant la consumation de « Vaval », les danses et les festivités atteignent leur summum.

Ce n’est que lorsque les flammes s’éteignent que la foule redevient calme. Les gens se mettent alors à chanter « Vaval, ne nous quitte pas » lors de son enterrement.