Rhum

DISTILLERIE DILLON

Informations

Le site n'est pas accessible au public. Pas de vente ni de visite sur place. Possibilité de privatisation du site sur demande.

L'histoire :
La distillerie doit son nom au comte Arthur Dillon, nommé à 16 ans colonel, puis deviendra général et héros de la guerre d'indépendance américaine. Lors d'une escale à la Martinique, il épouse une cousine de Joséphine de Beauharnais, Laure Girardin de Montgérald, propriétaire de l’habitation qui deviendra, par ce mariage, l’habitation Dillon.
En 1857, la Dillon est rachetée par le maire de Saint-Pierre, Pierre Hervé, qui restaure le canal et la digue, et fait construire une sucrerie, une guildiverie et des voies ferrées. Mais celui-ci est ruiné, et un cyclone dévaste l’usine.

Ce n’est que lors de son rachat en 1954 par la famille de Laguarigue que l’Habitation Dillon se tourne vers la production de rhum. En 1967, la société Bardinet rachète l’exploitation et investit dans du matériel (cuves, colonnes de distillation…).

On peut admirer la belle usine orange, datant du début du XXème siècle, à l’entrée de la ville de Fort-de-France.

Depuis 1981, le rhum Dillon, blanc comme vieux, a régulièrement été récompensé au Concours Général Agricole, devenue propriété de la société La Martiniquaise en 1993, la marque Dillon poursuit sa contribution au rayonnement de l’Appellation d’Origine Contrôlée (A.O.C.)

En 2018 :
Médaille d'argent pour le punch passion Dormoy
Médaille d'or pour le rhum Bourbon Barrel
Médaille d'argent pour le rhum vieux Cuvée des planteurs

Langue(s) parlée(s)

Anglais Français

Visites

Visite libre en permanencenon
Visite guidée en permanencenon
Visite guidée sur demandenon
Visite en groupe libre en permanencenon
Visite en groupe guidée en permanencenon
Visite en groupe guidée sur demandenon
Visite en groupe pédagogiquenon
Animaux acceptés : non
Groupes acceptés : non
Rhum
DISTILLERIE DILLON

Préparez votre voyage !

Location de voitures

En savoir plus